Vichyssoise nouvelle génération : lardons et patate douce !

Publié le par Kryssou

IMG_2313.JPG
Après les excès des fêtes, place aux bonnes résolutions de la nouvelle année : un peu de diète s’impose !... mais pas trop quand même : il fait si froid dehors, brrrr ! Bon, pas de panique, je vous propose ici une recette de soupe super réconfortante : une vichyssoise… mais pas n’importe laquelle ! En remplaçant les pommes de terre par des patates douces, vous obtenez une douce touche d’exotisme… et en ajoutant des lardons, un brin de gourmandise. Miam…

 

Liste des ingrédients – pour 2 bols :

2 à 3 poireaux

1 grosse patate douce

10 cl de crème liquide 15%

100 g de lardons fumés

1 tablette de bouillon de volaille

 

Etape par étape :

1 – Dans une grande casserole, portez à ébullition 1,5 litre d’eau avec 1 tablette de bouillon de volaille

2 – Pendant ce temps, épluchez les poireaux et coupez-les en rondelles ou en julienne

3 – Epluchez et coupez la patate douce en morceaux

4 – Versez le tout dans la casserole et laissez cuire à feu moyen pendant 10 à 15 mn en rajoutant les lardons à mi-cuisson

5 – Quand les légumes sont cuits (vérifier à l’aide de la pointe d’un couteau), prélevez-les du bouillon (ainsi que les lardons) avec une louche et versez-les dans votre blender ou robot mixeur

6 – Rajoutez 10 cl de crème liquide et mixez

7 – Si vous souhaitez obtenir une consistance plus liquide, rallongez-la avec un peu d’eau de cuisson

8 – Débarrassez-vous du reliquat d'eau de cuisson dans l’évier et reversez la soupe dans la casserole pour la garder au chaud sur le feu (très) doux jusqu’au moment de servir

 

Suggestion du chef :

Pour une version encore plus gourmande, vous pouvez rajoutez 2 tranches (40g) de gouda (au cumin) ou de mimolette… Idéal pour les soirées de sport d’hiver !

Publié dans Veloutés & Soupes

Commenter cet article

Didier 09/01/2010 08:12


Bravissimo Kristelle !

Je propose aussi pour une soupe plus gourmande : des copeaux de fromage de brebis ou de parmesan, plus une touche de ciboulette ciselée ou de pluches de cerfeuil, voire de coriandre pour rester
dans l'exotisme.

Bonne année culinaire